THÉODOSE Ier LE GRAND


THÉODOSE Ier LE GRAND
THÉODOSE Ier LE GRAND

THÉODOSE Ier LE GRAND (346-395) empereur romain (379-395)

Seul empereur romain qui ait mérité le surnom de Grand: grand peut-être parce qu’il fut le dernier empereur qui réunit sous son sceptre l’Orient et l’Occident; grand aussi parce qu’il fut le dernier empereur à résister victorieusement et diplomatiquement aux invasions barbares, grand enfin par rapport aux souverains qui lui succèdent encore pendant moins d’un siècle et dont les noms sont associés à la défaite, à la chute de Rome et à la ruine d’une civilisation millénaire. Avant de devenir empereur d’Orient en 379, tandis que Gratien régnait sur l’Occident, Théodose fait carrière dans l’armée et paie de sa personne face aux Barbares et comme gouverneur de Mésie. Dès la première année de son règne, il repousse les Goths et les refoule au-delà des frontières d’Illyrie. En 380, il se convertit au christianisme qui devient, par l’édit de Thessalonique, religion officielle de l’Empire romain. Événement d’une importance capitale et lourd de conséquences: les persécutions dont sont victimes les païens, et même les sectes hérétiques du christianisme comme le manichéisme et l’arianisme, la destruction des temples et des idoles, des statues et des divinités font basculer le monde vers une nouvelle époque qui annonce le Moyen Âge. Les concessions accordées aux peuples barbares par Théodose qui les introduit dans l’Empire et dans l’armée accélèrent le processus de désagrégation de l’État romain. Si, en 394, Théodose règne à la fois sur l’Orient et sur l’Occident après avoir intrigué et éliminé ses rivaux, à sa mort, en revanche, son empire est partagé entre ses deux fils Arcadius et Honorius; l’unité romaine est détruite et la division du monde consacrée. Théodose le Grand est le précurseur des souverains du Moyen Âge: il prend part aux querelles théologiques et surtout il entre en conflit avec l’évêque Ambroise de Milan, après avoir fait exterminer, dans le grand cirque de Thessalonique, sept mille personnes qui s’étaient révoltées. L’évêque le somme de se repentir et lui interdit l’entrée de sa cathédrale par ces mots: «Tu as imité David dans son crime, imite-le dans sa pénitence.» Théodose doit se soumettre. Cette première lutte entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel préfigure les grandes discordes entre les empereurs ou les rois et la papauté. Néanmoins, un historien du XIXe siècle, Jules Sylvain Zeller, a pu écrire sur Théodose; «À retarder de quelques années la chute d’une grande chose, il y a encore de la grandeur.»

Théodose Ier le Grand
(en lat. Flavius Theodosius) (v. 347 - 395) empereur romain (379-395). Gratien le proclama Auguste (379) et lui donna l'Orient. Il fit du catholicisme la religion off. de l'Empire (380). Maxime ayant renversé Gratien (383), Théodose reconnut l'usurpateur, puis l'affronta; il le battit et le fit tuer à Aquilée (388). Après la mort de l'empereur Valentinien II, il écrasa (394) l'usurpateur Eugène, demeuré païen, dans la Slovénie actuelle. Il partagea l'Empire entre ses deux fils, Honorius (Occident) et Arcadius (Orient).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Theodose Ier — Théodose Ier Pour les articles homonymes, voir Théodose …   Wikipédia en Français

  • Théodose Ier — Pour les articles homonymes, voir Théodose. Théodose Ier Empereur romain …   Wikipédia en Français

  • Léon Ier le Grand — Léon Ier (pape) Pour les articles homonymes, voir Léon Ier. Léon Ier Saint Léon Ier le Grand …   Wikipédia en Français

  • LÉON Ier LE GRAND — saint (mort en 461) pape (440 461) Archidiacre de l’Église de Rome, Léon, à la mort du pape Sixte III (19 août 440), était en Gaule, chargé d’une mission politique délicate. Quoique absent, il est élu pape; une délégation officielle va le… …   Encyclopédie Universelle

  • Théodose le Grand — Théodose Ier Pour les articles homonymes, voir Théodose …   Wikipédia en Français

  • Theodose 1er — Théodose Ier Pour les articles homonymes, voir Théodose …   Wikipédia en Français

  • Théodose III d'Abkhazie — dit l Aveugle (en géorgien: ბრმა, Brma) est le fils cadet de Georges II d Abkhazie. Il complote contre son frère Démétrius III d Abkhazie à qui il succède sur le trône comme roi d Abkhazie de 975 à 978[1]. Sommaire 1 Prétendant et roi …   Wikipédia en Français

  • Théodose III — Pour les articles homonymes, voir Théodose. Théodose III Empereur byzantin Pièce à l effigie de Théodose III …   Wikipédia en Français

  • THÉODOSE II — (401 450) empereur d’Orient (408 450) Petit fils de Théodose le Grand et fils d’Arcadius, Théodose II, qui avait été fait auguste dès 402, hérita de la partie orientale de l’Empire romain à la mort de son père en 408; il avait alors sept ans. Le… …   Encyclopédie Universelle

  • Grand Palais de Constantinople — Grand Palais (Constantinople) Pour les articles homonymes, voir Grand Palais. Situation du Grand Palais dans l ancienne Constantinople Le Grand Palais …   Wikipédia en Français